L’origine

Imaginez cette fable : une espèce fait sécession. Elle déclare que dix millions d’autres espèces de la Terre, ses parentes, sont de la « nature ». A savoir : non pas des êtres mais des choses, non pas des acteurs mais le décor, des ressources à portée de main. Une espèce d’un seul côté, dix millions de l’autre, et pourtant une seule famille, un seul monde. 

Baptiste Morizot. Manières d’être vivant. Ed Actes Sud, 2020.

Et si nous expérimentions d’autres manières d’être vivant ? 

Au travers l’immersion dans la nature, seul ou en groupe, le temps d’une après-midi ou d’une semaine, avec un objectif d’apprentissage ou pour le plaisir, nous alimentons notre relation avec le vivant. 

Dans ces moments, nous nous réapproprions des savoirs et pratiques, inspirés par la nature : dormir sous les étoiles, manger des plantes sauvages, ou encore se réchauffer autour d’un feu. 

Nous connectons à un certain état sauvage